spa
Accueil du site > Actualités > La souffrance animale

La souffrance animale

L’animal, sa sensibilité et ses souffrances ont fait une entrée fracassante dans le débat public, avec notamment la diffusion de vidéos dénonçant les conditions déplorables d’abattage. Les nombreuses réactions ont conduit à une prise de conscience très forte de la part de la société, et cette indignation favorise la demande toujours plus pressante d’action politique en faveur du bien-être animal.

A ce titre, le Parlement de Wallonie travaille actuellement sur une proposition de décret visant à accorder un statut juridique aux animaux en tant qu’êtres vivants doués de sentiments. Au niveau fédéral, deux sénatrices ont également introduit une proposition visant à revoir la Constitution en ce sens. De même, le neurologue belge directeur de recherches FNRS au Centre Giga Consciousness et au Coma Science Group de l’université et du CHU de Liège, Steven Laureys, explique que "la science a amplement prouvé que les animaux ont des émotions et une perception consciente. De ce fait, il affirme qu’il est impératif de renoncer à l’idée infiniment arrogante que nous serions les seuls êtres vivants doués de conscience. Ce postulat implique l’impossibilité de soutenir que les cerveaux des humains et des animaux sont fondamentalement différents. Bien qu’ils présentent des différences fascinantes par rapport aux nôtres, il est indéniable que les animaux ressentent la douleur."

Ce sont principalement les méthodes d’abattage cruelles, la corrida et l’expérimentation animale qui doivent faire face à de nombreuses critiques. Ainsi, les élevages dits "industriels" sont visés, mais il ne faut pas perdre de vue que "l’industrialisation" des élevages s’est faite sous la pression de la société de consommation, dont l’objectif est clairement de réduire au maximum le coût de la nourriture pour les ménages. Quant à l’expérimentation animale, elle suscite également un rejet total de la part de certaines organisations, bien qu’elle soit actuellement indispensable au progrès scientifique. De manière générale, il est indispensable de chercher à développer des méthodes de substitution fiables, dans un souci de réduire le mal-être des animaux.

Portfolio

facebook
Plan du site
©HMPnet - Le référentiel de Comines-Warneton.be